headerphoto

Randopédia dans la région d’El Menzel, Sefrou, 09-11 décembre 2011

 
Photos
 
Par :
   
Fatima-ezzahra Edaouhany
   
 

Si quelqu’un vous propose de partir en Randonnée organisée par l’association « Randopedia », sachez que c’est un ami qui vous veut du bien ;)

Un soir je sortais du bureau m’apprêtant à passer un week-end sans surprises, quand une amie me proposa de l’accompagner à « Sefrou » et ses provinces dans le cadre d’une randonnée. J’ai d’abord eu quelques hésitations, après une semaine de travail bien chargée, la perspective d’un week-end DVD- couette était assez séduisante. Puis je me suis décidée de sortir de mon petit train-train pour partir à l’aventure !

Le Vendredi 09 décembre 2011, départ à 18h00, des minibus  confortables nous attendaient. Le trajet était très agréable, nous n’avons pas senti passer les kilomètres, nous étions occupés à faire connaissance, à écouter de la musique, à chanter, à raconter des blagues…

23h30 arrivée au douar « Mghila »   qui fait partie de la région  « Elmenzel » et plus exactement chez une adorable famille autochtone chez qui nous nous sommes installés.  Légèrement fatigués des quelques heures de route, nous étions ravis de l’accueil chaleureux et de la parfaite table de dîner éclairée aux bougies qui nous attendaient. Le dîner typiquement Marocain (plat de viande au pruneau, pain fait maison…) était un festival pour les papilles !
Après avoir rempli nos estomacs,  il a eu présentation de  la région, en fait,   il s’agit d’El Menzel (en arabe : المنزل) est une région du Maroc de la province de Sefrou, située à environ 50Km de Fès.

 El Menzel est la capital de la tribu (kabilat) Beni Yazgha, qui regroupe de nombreuses communes (Jamaâ) et douars. Les alentours d'El Menzel ne manquent pas d'intérêt touristique. A quelques Km, les belles et jadis abondantes sources : AIN TINEDRINE, AIN OUAMANDARE et surtout AIN SEBOU qui donne son nom à l'un des plus importants fleuves du Maroc : Oued Sebou qui se jette dans l'océan Atlantique près de la ville de Kénitra. A 51 Km, le mont Bouyblane qui culmine à plus de 3000 m est couvert de neige à partir du mois de novembre.

 

Samedi, réveil tôt (7heure du matin), petit déjeuner copieux (msemen, harcha, beurre beldi…) et à l’aventure ! Nous avons fait un parcours de 27km, les 14 premiers en cinq heures succédés par une pause-déjeuner en face de la rivière  et l’autre moitié en trois heures.

Avec un guide nous avons découvert des sites magnifiques,  une zone montagneuse, des chemins raboteux à monter et à descendre, des grottes, des rivières, la source d’AIN SEBOU,  j’ai été  fascinée par la nature sauvage, qui a déclenché en moi le bonheur interne.

 

En marchant,  nous avons fait plus ample connaissance, et nous avons  eu des overdoses de fous rires !

Il faisait froid, mais l’effort physique, le plaisir des nouvelles rencontres et la magie de la région nous faisaient pousser des ailes et nous réchauffaient le cœur.

Fin d’après-midi, retour à la maison de l’adorable famille. Après une douche bien méritée nous avons eu droit à un super goûter (harira, datte…) et nous avons regardé le match barcelone-Real madrid (au fait 3/1, pour remuer le couteau dans la plaie des realis J).
Nous avons écouté de la musique, dansé, discuté, tissé des liens, j’ai été  très surprise de la gentillesse des randonneuses et randonneurs, de leur solidarité, et de leur capacité à maintenir une cohésion dans le groupe.

Ensuite, le président de l’association Randopédia a fait une présentation de l’association et des différentes  randonnées et activités qui ont été organisées durant l’année écoulée.

A la fin de la soirée du samedi et après un diner délicieux, deux anniversaires-surprises avec gâteaux et cadeaux ont été prévus pour deux des randonneurs. Quelle perfection !!

Dimanche, réveil à 08h00, et encore une fois un petit déjeuner royal avec produits de terroir : Bissara avec huile d’olive, Batbout, …

La matinée a été consacrée à une action sociale dans l’une des écoles de la région. Des enfants et personnes âgées démunis ont reçu des dons. Voir les sourires ravis des enfants était pour moi l’un des moments les plus magiques du voyage !

Ensuite nous avons visité une « ma3sara » d’olive traditionnelle et nous avons pris la route vers les cascades de Sefrou, un endroit magnifique pour ensuite prendre la route de rabat.
L’ambiance dans les minibus était encore une fois très animée, nous avons fait une halte dans une aire de repos où des tagines succulents nous attendaient pour le déjeuner (Bravo aux organisateurs !). Juste après nous avons pris le chemin de retour pour arriver à Rabat vers 19H30.

C’était un week-end mémorable, passé beaucoup trop vite à mon goût, j’ai connu des gens formidables, vu des paysages magnifiques et mangé des plats délicieux. Au diable le week-end DVD- couette, je suis contente d’avoir osé aller vers l’inconnu et l’aventure et je compte bien revivre l’expérience de la randonnée ! Merci à tous ceux qui ont rendu ce séjour aussi agréable et mémorable !